Menu

Charbon : près de 23 000 décès prématurés en Europe

Source : Novethic 05/07/16


Rédigé le Mardi 27 Décembre 2016 à 17:35 | Lu 64 commentaire(s)


Quel est l’impact du charbon sur la santé ? Quatre organisations – le WWF, l’Alliance pour la santé et environnement (HEAL), le Réseau action climat Europe (CAN Europe) et Sandbag – ont étudié le déplacement des poussières de charbon émanant de 257 centrales européennes et l’impact sur la santé de la pollution atmosphérique qu’elles entrainent. Les résultats sont compilés dans un rapport publié ce mardi 5 juillet intitulé "Le nuage noir de l’Europe".


En 2013, les émissions des centrales européennes ont causé plus de 22 900 décès prématurés et des dizaines de milliers de problèmes de santé allant des maladies cardiaques aux bronchites. Au total, pour la même année, les coûts sanitaires se sont élevés à plus de 62,3 milliards d’euros.

Les pays de l’Union européenne dont les centrales à charbon ont le plus de répercussions néfastes à l’étranger sont la Pologne (4 690 décès prématurés au-delà de ses frontières), l’Allemagne (2 490), la Roumanie (1 660), la Bulgarie (1 390) et le Royaume-Uni (1 350). Si ce dernier s’est engagé à fermer toutes ses centrales à charbon ne disposant pas de système de captage et stockage du CO2 d’ici 2025, sa position n’est pas majoritaire au sein de l’UE.


La France parmi les pays les plus impactés

De l’autre côté, les pays les plus impactés par la pollution issue des centrales présentes sur leur sol ou des centrales de leurs voisins européens sont l’Allemagne (3 630 décès prématurés), l’Italie (1 610), la France (1 380), la Grèce (1 050) et la Hongrie (700). Dans l’Hexagone par exemple, 50 décès prématurés sont imputables au charbon national, tandis que 1110 sont causés par les émanations des centrales allemandes, anglaises, polonaises et espagnoles.

Lire la suite sur Novethic




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Mai 2017 - 20:45 libre de soigner et d'être soigné